mandiana

Autres Sites hebergés par SONTEC

DiBiDa Direct TelMed Keneya CAPI Elearning
0
0
0
s2sdefault



IMPLANTATION DES POPULATIONS DANS LA PREFECTURE DE MANDIANA

1. LA COMMUNAUTE MALINKE :

C’est sous le règne de Niani Mansa Mamoudou, dernier empereur du Mali que les Sonrhaï s’emparèrent de Niani la capitale en 1485.

L’Empereur se refugia à Kita avec ses cinq fils : Niamaghan(l’ainé), Djinamaghan, Mansa Kourou, Mansa Kanda et Manden Bori. Après sa mort, les cinq fils revinrent au Manden en vue de sa reconstruction.

Ainsi, les descendants de Djinamaghan Restèrent à Kita,

Ceux de Mansa Kourou se dirigèrent vers Niagassola(Siguiri),

Manden Bori a ses descendants dans le Hamana(Kouroussa),

Mansa Kanda a les siens entre Siguiri et Bamako,

Quant à Niamaghan, ses descendants se trouvent dans le Djoma-Nougoun et Djoma-Wagnan.


1. LA PROVINCE DU DJOMA-NOUGOUN

Nianmaghan revint au Manden pour reconstruire Niani la capitale. Il serait venu avec son fils Borikodo dans la région de Siguiri vers le 15e siècle.

Mais les Bambara entre temps avaient envahi le Manden. Niamaghan dut repartir à Kita ou il mourut. C’est son fils Borikodo qui reussit à s’instaler au bord du fleuve Niger sur la rive droite en fondant le village de Djoma-Banan.

Borikodo eut trois fils : Séré-Bori, Séré-Bandjou et Mansa-Gbèrè.

Séré-Bori fonda le village Kara et épousa trois femmes :

· Kani cissé qui enfanta Nankouman ;

· Kon Camara eut pour fils Kon camara Koouman ;

· Djoman Tènin engendra Djoma Tènin Bori.

Ces trois femmes constituèrent les trois grandes lignées de DJOMA-NOUGOU.

Djoma Tènin Bori fonda le village de Djélibakoro. Filamoro, un second fils de Djoma Tènin fonda Sansado.

Kon camara Kouman a ses descendants à Djoma Banan ,Tiguibiri et Kara.

 

PAR Mamoudou DIALLO
Informaticien à la Direction Préfectorale de l’Education (D.P.E) de Mandiana.

2000 caractères restants